Comment choisir son accompagnante?

Comment choisir son accompagnante?

Les accompagnantes membres de l’Association québécoise des accompagnantes à la naissance œuvrent dans différents milieux. Elles peuvent avoir leur propre pratique privée, adhérer à un regroupement d’accompagnantes, ou même être bénévoles dans un groupe communautaire.

Quelques suggestions pour choisir votre accompagnante à la naissance :

1. LA RENCONTRE D’APPROCHE

Soyez certain que vous partagez la même philosophie sur la naissance que votre accompagnante.
N’hésitez pas à consulter plusieurs profils, à appeler et discuter avec plusieurs accompagnantes pour vous assurer de votre choix.

Chaque couple est unique, chaque accompagnante aussi.

Il est fortement recommandé de rencontrer et choisir votre accompagnante avec votre partenaire si vous en avez un, car chacun doit se sentir à l’aise.

Plusieurs accompagnantes offrent une rencontre d’approche à faible coût ou parfois gratuitement. Soyez à l’aise de rencontrer plusieurs accompagnantes afin de confirmer votre choix, tout en gardant des attentes réalistes.

Bien que l’accompagnante à la naissance connaisse bien la physiologie de la femme et de l’accouchement, elle ne peut remplacer votre médecin ou votre sage-femme. Elle n’a pas le droit de poser d’acte médical ni de diagnostic. Lors de l’accouchement, elle peut vous proposer des alternatives à certaines interventions et vous informer sur vos droits; elle ne peut pas toutefois les défendre à votre place ni parler en votre nom.

2. POSEZ DES QUESTIONS OUVERTES

« Je veux une hypno-naissance; croyez-vous en cette méthode ? Je suis préoccupée par les interventions, comment allez-vous intervenir ? J’aimerais explorer l’homéopathie, l’aromathérapie; êtes-vous en faveur de la médecine alternative ? « 
Ses réponses sauront vous rassurer dans votre choix et vous aurez une meilleure idée de sa pratique personnelle.

3. VÉRIFIEZ SA DISPONIBILITÉ ET SON ÉTHIQUE DE TRAVAIL

Quelles sont vos disponibilités téléphoniques ? En personne ? Nombres de rencontres prévues ? La durée des rencontres ? Il est essentiel de vous sentir à l’aise de communiquer avec votre accompagnante si vous avez quelque préoccupation que ce soit et que vous vous sentiez en confiance.
N’hésitez pas à demander un contrat.

La clarté dans la relation accompagnante/client est essentiel pour limiter les déceptions de part et d’autre. Il n’est pas obligatoire de signer une lettre d’engagement ou un contrat, cependant, nous l’encourageons.

Vérifiez sa formation de base en accompagnement, ses formations complémentaires et continues.

Questionnez sur la relation que l’accompagnante entretient avec les partenaires qui sont souvent présents à l’accouchement. Comment l’accompagnante va-t-elle le soutenir ? Quelle est la place de chacun lors de l’accouchement ? Il est fréquent que les parents aient une crainte réelle que l’accompagnante à la naissance tente de remplacer le partenaire.

Vérifiez la solution offerte si le jour de l’accouchement l’accompagnante ne peut être présente.
Est-ce-que l’accompagnante a prévu une remplaçante ? Si oui, questionnez à savoir s’il est possible de la rencontrer.

L’accompagnante doit pouvoir vous aider à créer ou modifier un plan de naissance.
Elle connaît votre centre hospitalier ou votre milieu d’accouchement, et pourra vous guider selon les protocoles de celui-ci.

4. Voici une liste de questions utiles à avoir sous la main lors des rencontres d’approches :

-Comment s’organisera le jour de l’accouchement ?
-Vous rejoindra-t-elle à la maison ? À l’hôpital ? À la maison de naissance ?
-En cas de césarienne que se passera-t-il ? Quel rôle jouera l’accompagnante ?
-Combien de temps restera-elle auprès de vous lorsque votre bébé sera né ?
-Quel rôle jouera-t-elle en période postnatale ?
-Après l’arrivée de bébé, certaines accompagnantes font un récit de l’accouchement, le fera-t-elle ?
-Quels sont les tarifs de l’accompagnante ? Que comprennent-t-ils ?
-Y a-t-il des frais supplémentaires pour le stationnement de l’hôpital, les déplacements, etc. ?
-Est-ce l’accompagnante peut vous émettre des reçus pour les assurances ?
-Connait-elle l’endroit où vous avez décidé d’accoucher?
-Combien d’accouchements a-t-elle à son actif?

N’oubliez pas de prendre votre temps avant de prendre votre décision, mais n’hésitez pas à écouter votre cœur si vous sentez une forte connexion avec une accompagnante. Il est fréquent de créer une relation forte avec votre accompagnante et c’est ce qui est désiré, vu le moment fort que vous allez partager.

Si à un moment dans le suivi, vous n’êtes plus sûre de votre décision, parlez-en avec votre accompagnante et si vous sentez le besoin de changer d’accompagnante, demandez lui des références de confiance chez ses collègues. Il est toujours préférable d’être accompagné de personne avec qui vous êtes très à l’aise.

En espérant que vous puissiez trouver VOTRE match parfait!

L’AQAN

Save

<

Save

Save

Leave a Reply

Your email address will not be published.