Emmanuelle Quiviger EN VEDETTE

MEMBRE EN VEDETTE #1 – EMMANUELLE QUIVIGER

Dernièrement, l’AQAN a entamé certains projets de rapprochement envers ses membres. Nous avons un sondage en ligne pour recueillir les commentaires de nos membres et nous avons commencé la plateforme MEMBRE EN VEDETTE! Chaque deux semaine, un tirage au sort se fera en vidéo en direct sur Facebook et le membre vedette aura droit à une plateforme unique pour promouvoir ses services d’accompagnement à la naissance.

Le 6 novembre 2017, j’ai fait la connaissance d’Emmanuelle. Nous avons parlé pendant une heure au téléphone, le soir, une fois que ses 4 enfants étaient couchés. Nous avons parlé de sa pratique, de ses projets futurs, de sa vie personnelle et de ses inspirations. Voici mon topo :

Depuis 2013, Emmanuelle Quiviger pratique l’accompagnement à la naissance dans la grande région de Montréal. Après avoir lancée sa pratique privée, elle se lance à pied joint dans l’aspect communautaire du métier. Elle se joint à Alternative-Naissance à travers qui depuis, elle offre plusieurs services. Et depuis, elle jongle entre le privé et le communautaire. C’est après avoir bénéficié d’une doula elle-même qu’elle commença à s’intéresser au métier. Avec les années, elle rajoute plusieurs cordes à son arc, en prenant des formations sur l’allaitement, sur le lien d’attachement parent-enfant et sur l’intervention sociale dans un contexte d’immigration. Ce qui l’amène par la suite à offrir de la consultation périnatale à St-Léonard, avec une clientèle immigrante de l’est de Montréal. Elle reçoit ces femmes qui vivent une grossesse ou un allaitement et qui ne connaissent pas notre système de santé, pas plus qu’elles ne connaissent leurs droits lors de l’accouchement.

Figurant dans les premiers membres inscrits à l’AQAN, notre membre en vedette a toujours supporté la cause des accompagnantes à la naissance en se déplaçant pour des AGA et en contribuant à la croissance de notre association.

Avec sa grande famille, Emmanuelle ne tenait pas à faire plus que deux ou trois accompagnements par année, mais l’amour du métier et la présence d’une demande l’amène à prendre une dizaine de clients par année. Elle se limite tout de même à environ un client par mois. La disponibilité est primordiale pour sa relation avec ses clients et elle se base sur cette flexibilité pour développer sa pratique. Cette disponibilité se transpose non seulement dans son choix de clients, mais aussi dans le service qu’elle offre. Prendre son temps, rester à l’écoute, répondre à toutes les questions, c’est ce qu’Emmanuelle offre en tant qu’accompagnante. Elle aime aussi rejoindre les parents en début de travail, chez eux. Avec un suivi solide pendant la grossesse, une belle dynamique d’équipe se forme et elle se réjouit de pouvoir développer de belles relations avec les couples qu’elle suit.

Après la naissance, elle reste disponible 24/7 au téléphone pendant plusieurs semaines, sans compter les visites à domicile. Il est également possible de prendre seulement les rencontres prénatales, sans demander la présence à l’accouchement.

Dans son futur, Emmanuelle commencera à animer des cours d’aquaforme prénatal ainsi que des cours prénataux de groupe, à la piscine Régent-Lacoursière, à Anjou.
L’eau a toujours fait partie de sa vie, ayant nagé toute sa vie de façon régulière en obtenant le titre de sauveteur coach d’aquaforme.

Mis à part la nage, la flûte traversière prend le reste de son temps. Elle est flûtiste classique professionnelle et fait des concerts quelques fois par année et des ateliers musicaux dans les bibliothèques et les garderies : les flutistoires. Avoir 4 enfants, des clients qui accouchent, de la consultation et 1 heure de pratique de flûte par jour, ça se peut?

Quand on est aussi organisé qu’Emmanuelle, ça fonctionne. Elle réussit à mélanger l’intuition de l’accompagnement et l’organisation nécessaire à la travailleuse autonome et ainsi assurer que personne (y compris elle-même) ne soit laissé de côté. La vie musicale la nourrit et elle souhaite monter un projet mariant la flûte et le violoncelle autour du lien d’attachement parent-enfant. Ayant elle-même adopté son quatrième enfant, elle connait bien l’impact de la présence, comme l’absence, d’un lien d’attachement solide sur les enfants et elle souhaite en communiquer l’importance avec les parents de sa communauté.

Raviver la flamme intérieure d’une femme qu’elle suit et la voir partir vers la grande rencontre avec son enfant, confiante et souriante, restera toujours, à son avis, la meilleure récompense à cette profession.

Emmanuelle en 5 mots?
Intuitive – douce – empowered – active – humble

Vous pouvez la joindre ici :
www.mieuxnaitre.com


Camille Maheu
Comité communication de l’AQAN

Save

<

Save

Save

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.